top of page
Rechercher

Découvrez le Monde Fascinant de la Psychologie.


Pourquoi faire une telle chronique ? Je me rends compte avec le temps et les rencontres, qu'il n'est pas toujours aisé de s'y retrouver dans le monde des Psy, alors pourquoi pas revenir à la source et commencer par son Histoire.


La psychologie, étymologiquement, tire ses origines de deux termes grecs : "Psyche" (ψυχή) : Ce mot signifie "âme" en grec ancien et "Logos" (λόγος) : Il signifie "parole" ou "discours". Ainsi, "psychologie" se traduit littéralement par "parler de l'âme" donc "science de l'âme". Cette étymologie reflète l'origine de la psychologie en tant que discipline qui cherche à comprendre les processus mentaux, les comportements et les expériences subjectives de l'individu, souvent liés à la notion d'âme ou d'esprit. De nos jours la psychologie est cette science de l'esprit humain et du comportement, omniprésente dans nos vies. Elle influence nos relations, nos décisions, et même notre bien-être émotionnel. Dans cet article, nous vous invitons à plonger dans l'univers captivant de la psychologie, en explorant son évolution historique, ses nombreuses sous-disciplines et en clarifiant les rôles distincts des psychologues, des psychiatres et des psychothérapeutes.


La Naissance de la Psychologie


La psychologie a parcouru un chemin fascinant depuis ses débuts philosophiques dans la Grèce antique jusqu'à devenir la discipline scientifique que nous connaissons aujourd'hui. Nous allons plonger dans cette histoire riche et complexe, en mettant en lumière les moments clés de son développement. Parmi ces moments, nous examinerons en détail les contributions inestimables de figures emblématiques telles que Wilhelm Wundt, qui a établi le premier laboratoire de psychologie en 1789 en Allemagne, et Sigmund Freud, dont les théories ont laissé une empreinte indélébile sur le champ de la psychologie.

En effet on a coutume de dire que tout commence en Grèce et Rome Antique entre 500 avant et après JC (que l’on pourrait voir comme un des premiers psychologues). Durant cette période la psychologie était étroitement liée à la philosophie. Les philosophes comme Socrate, Platon et Aristote se sont intéressés à l'étude de l'âme (psyché en grec) et à la nature de l'esprit humain. Les discussions portaient sur des concepts tels que la conscience, la perception, la mémoire et la volonté. Les idées d'Aristote sur l'âme, par exemple, ont influencé la pensée occidentale pendant des siècles, en définissant l'âme comme la "forme" du corps et en explorant les différentes facultés de l'âme. Cependant, il n'y avait pas de méthodes scientifiques d'étude de l'esprit à cette époque, et la psychologie était principalement spéculative.


Socrate









Le moyen âge (500 à 1500 après JC) a vu la psychologie sous un angle bien différent, elle était fortement influencée par la théologie chrétienne couplé à la philosophie. La psychologie médiévale s'est souvent concentrée sur des questions liées à l'âme, à la morale et à la spiritualité, les penseurs tels que Saint Augustin ont intégré des concepts psychologiques dans la théologie chrétienne, en explorant des thèmes tels que la volonté, la culpabilité et le péché. Les approches étaient principalement basées sur des discussions philosophiques et théologiques plutôt que sur des méthodes empiriques. C’est cette fameuse période ou avoir des cheveux blond vénitien comme moi ou être une femme ou les deux pouvaient amener à finir sur le bûcher et je vous garantis que les tribunaux n’étaient pas les nôtres.


Femme au moyen âge sur le bûcher














Puis vient la Renaissance (XIVe - XVIIe siècle), j’aime ce mot, re-naitre et pour cause, cette période nous sort de l’obscurantisme et se dirigera vers la science et la philosophie (ouf !!!). Des penseurs de la Renaissance, comme René Descartes, ont commencé à explorer la relation entre l'esprit et le corps, jetant ainsi les bases de la psychologie moderne. Descartes est célèbre pour sa phrase "Cogito, ergo sum" (Je pense, donc je suis), qui a marqué le début de l'approche rationaliste de l'étude de l'esprit. Cette époque verra également l’émergence de l'empirisme, avec des philosophes comme John Locke qui ont mis l'accent sur l'observation et l'expérience comme base de la connaissance. Et c’est ainsi que la psychologie a commencé à se détacher de la philosophie et à se développer en tant que discipline distincte.


Et après me direz-vous ?


Après il y a nous, enfin presque !!


Du XVIIIe siècle au Début du XIXe siècle :

Pendant la période des Lumières, des penseurs tels qu’ Emmanuel Kant ont contribué à la philosophie de l'esprit en explorant les questions de la connaissance, de la perception et de la cognition, puis vint le philosophe empiriste David Hume qui a également influencé la psychologie en discutant de la nature de la perception et de la causalité.

Le XIXe siècle a été une période cruciale pour l'émergence de la psychologie en tant que discipline scientifique. Wilhelm Wundt, un physiologiste allemand, est souvent considéré comme le fondateur de la psychologie expérimentale. Wundt a encouragé l'utilisation de méthodes expérimentales pour étudier les processus mentaux, et son travail a jeté les bases de la psychologie moderne. En 1879, il a établi le premier laboratoire de psychologie à l'Université de Leipzig en Allemagne. Pendant cette période, d'autres psychologues notables comme William James aux États-Unis ont contribué au développement de la psychologie fonctionnaliste, qui se concentrait sur l'exploration de la fonction de la conscience et du comportement.

Le XXe siècle a été marqué par une diversification significative des approches et des écoles de pensée en psychologie. La psychanalyse de Sigmund Freud a influencé la psychologie clinique et la compréhension des processus inconscients. Le behaviorisme, initié par des psychologues comme John B. Watson et B.F. Skinner, a mis l'accent sur l'observation du comportement observable plutôt que sur les processus mentaux internes. L'approche humaniste, promue par des psychologues tels que Abraham Maslow et Carl Rogers, a mis en avant le potentiel humain et la croissance personnelle. La psychologie cognitive est née avec l'accent sur l'étude des processus mentaux, comme la mémoire, la perception et la résolution de problèmes.

Bon évidement c’est plus complexe que cela et j’ai déjà en réduisant au max dépassé les 2000 mots !!! quelle bavarde !


Le XXIe siècle quant à lui, voit la psychologie évoluer et se développer avec des avancées significatives dans des domaines tels que la neuropsychologie, la psychologie de la santé, la psychologie positive et la psychologie évolutive.

Les neurosciences cognitives, qui intègrent la psychologie avec la recherche sur le cerveau, ont connu une croissance rapide et ont permis de mieux comprendre les bases biologiques des processus mentaux.

Vous l’avez compris la psychologie moderne s'appuie fortement sur la recherche empirique, les avancées technologiques et les méthodes statistiques pour étudier le comportement et les processus cognitifs.

Au XXIe siècle, la psychologie est devenue une discipline diversifiée et multidimensionnelle, abordant une variété de domaines allant de la psychopathologie à la psychologie environnementale, en passant par la psychologie sociale et la psychologie du travail et bien d’autres champs différents et complémentaires. Elle continue de jouer un rôle central dans la compréhension de l'esprit humain et du comportement.


C’est pourquoi choisir son praticien et lui demander dans quel champ il pratique a tout son sens !!! C'est parfait, la prochaine chronique sera sur ce sujet, a très bientôt.


Carte heuristique des 8 temps principaux de l'histoire de la psychologie.

34 vues0 commentaire
bottom of page